09-La nuit la plus longue...

30/10/2005

CROA du passage en heure d'hiver.


Veillée de combat.

Samedi 29 oct, après-midi couvert mais températures largement au dessus des normales saisonnières.

L'envie de faire l'astro bouillonne. Que faire? J'ai déjà lu et relu les revues, passé en revue les messages Webastro....voilà: cajoler mes instruments!

Nettoyage oculaires avec le lens pen, collimation de jour d'Igor.
Puis transfert des logicieux vers P'tit Albert ( comme le PC bureau aime à se faire appeler "Albert", le portable est devenu "P'tit Albert", logique)

Coucher de soleil en présence de nuages, à vue de pif la soirée pourrait être bonne mais ce n'est pas garanti.
Le vent soutenu secteur Sud me contraint d'installer le matos à l'abri.
Impossible d'utiliser le space seat à cause de la fumée d'une cheminée (récemment ramonée il y a une dixaine de mois) qui balaye "l'observatoire".
Je me résigne donc à passer une nuitée avec le portable, une nuitée moderne, informatisée, high tech.

Mais pas en col blanc cravate, en tenue de combat diantre!
La probabilité d'une invasion nuageuse devient grande mais je suis bien décidé à défendre mon territoire.

Conseil de guerre, le général Synchropatte expose ses plans de bataille. Stratégie et tactique au plus haut niveau!
Le QG (table et chaise) est protégé des salves de vent de l'ennemi par un mur suffissament haut mais qui n'empêche pas d'espionner le secteur Sud.

La table du QG regroupe le service renseignement des coordonnées célestes (PC et cartes d'appui), l'entrepôt d'armes (oculaires 6.2, 20 et zoom 8-24 comme obus; oculaires de la lulu Aldi comme grenades), logistique (matériel de collimation, tournevis, disque Hartmann, lampe frontale...)

Disposition des armes:
-Igor, l'artillerie lourde, couvre les secteurs Ouest, Nord et Est.
-Biniou reste au QG comme chef pour la recherche appliquée en collaboration avec le service renseignements.
-Lulu couvre le secteur Est et Sud, préparée à affronter les salves.
-Blitziou est l'éclaireur, mobile et toujours prêt au QG.



L'attaque.


Tout est encore calme, j'affûte l'artillerie lourde.
La collimation avance bien (pour Igor bien entendu), occupé à donner un chouïa de tournevis, la première attaque a eu lieu.
Sans sommation, comme à Pearl Harbour, un nuage vient de s'emparer de la Polaire. ALERTE! AUX ARMES!

Comme prévu l'attaque venait du Sud. L'éclaireur Blitziou vient avec son rapport: beaucoup de failles dans la tentative d'invasion.
La mobilité des troupes a eu raison de l'ennemi: quand celui-ci s'emparait de Mars, Igor et Blitziou filaient qui vers Saturne, qui vers un autre butin de guerre. Voyant cela l'ennemi lachait Mars afin d'essayer de reconquérir Saturne et hop, mes troupes reprenaient Mars de leurs sales pattes.

Ainsi vaincus, les nuages se sont enfuis vers le Nord.
Congratulations, félicitations mutuelles, une petite clope pour savourer la victoire.


Territoires reconquis.

Le ciel est à nouveau pur, par ci par là un voile de deuil se traine encore mais enfin...enfin, la soirée "étude" peut commencer.

Je ne connais pas la zone Gémaux-Orion. Hormis quelques bal(l)ades en chantonnant "De profondis Orionibus" je m'y suis pas vraiment attardé.
Il est temps d'y consacrer quelques soirées et ceci est la première avec l'aide d'un logiciel (Winstars version 1).
Savoir donner des noms à ce qu'on voit est une première chose, savoir les repérer par la suite, de mémoire, en est une autre.

Eh bien je suis content du portable comme outil de travail.
Il ne remplace pas les cartes que l'on peut emmener sur le terrain (problèmes d'alimentations les portables) et surtout pas notre mémoire!
Mais installé à table, le logiciel concentré sur une région, des cercles de repérage qui correspondent aux instruments...c'est ludique, l'interactivité est agréable...le temps passe, passe...
L'informatique est selon moi une formidable aide pour celui qui l'utilise à bon escient, à savoir: apprendre.
Un grand merci aux concepteurs qui mettent ces logicieux gratuitement à la disposition des amateurs!

Hein déjà? Heure d'été: 04.
Et bien non, on passe à l'heure d'hiver, il n'est que trois heures du mat. Déjà une heure de gagnée!
Je reste donc encore voyager une petite heure autour d'Alhena avant de faire une petite pause bouffe-webastro...et de ranger P'tit Albert qui risque de s'enrhumer.


De retour au QG, place aux planètes!

Coup d'oeil sur Mars.

Pendant le combat héroique d'Igor j'ai cru un instant au miracle.
Curieux de voir le résultat de ma collim en planétaire, première chose que je vois c'est une tache sombre au milieu de Mars.
Soufle coupé un instant, Syrtis Major?
Que nenni: en faisant ma MAP j'ai vu que ce n'était que le fantôme de l'araignée en extrafocal. Déception...non, je ne crois pas aux miracles.

Et puis en fin de nuit, enfin quelques nuances, turbulence faible, ma plus belle vue sur la rouge.

Saturne: soupirs de béatitude, ma plus belle vue également!

Un fin croissant sélène s'élève entre les gratte-ciels de Bruxelles.
Des vagues de turbulence ondulent à sa surface encore ambrée.

Petit-à-petit je rentre le matériel, fume encore une clope et heureux d'avoir passé une merveilleuse nuit, je m'endors.

Vers midi les chats ronronnent à mon oreille: à manger qu'il leur faut!
Je marmonne oui bon ok, leur donne leur miam miam ron ron.
Mais au fait, il n'est que 11 heures!
Je replonge dans mon lit jusqu'a midi: encore une heure de gagnée.

Et de deux!

Patte.


05/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres