01-Croa romantique

25/05/2005

Français Françaises, Canadiens Canadiennes, Belges Belges,

bonjour!

Le WE passé j'ai invité une amie pour une soirée astro sur ma terrasse qui, je le précise, n'est pas très éloignée de ma chambre-à-coucher.

Le ciel est clair, je sors l'engin (Il n'y a pas de sous-entendus évidemment car je n'ai pas l'esprit mal tourné moi, Dieu m'en soit témoin.)

Le monstre sorti, je prépare le terrain le plus agréablement possible: 2 petits haut-parleurs diffusent "Bl!ndman plays Bach", le Stabat Mater de Vivaldi est programmé, ainsi que celui de Pergolesi et d'autres délices musicaux.
Une bouteille de pastis, un carafon d'eau fraîche, deux verres, tout est prêt!

On commence avec Saturne, déjà basse sur l'horizon mais comme d'hab superbe avec ses anneaux. Mon amie est émerveillée, j'ai pensé lui promettre un collier d'or tellement beau que Saturne en soit jalouse mais comme j'épargne pour Dobsy (c'est le nom que je vais donner à mon futur engin, probablement un Orion XT 8") je me suis abstenu de toute promesse.
Et comme il était question de collier on a pointé sur celui en perles de Jupiter. Là aussi je me suis dit in petto:" Patte, maîtrise-toi, tais-toi, ne te laisse pas emporter par une pulsion amoureuse printanière et primesautière, ne lui promet pas de collier de perles pures!"

Pour couper court à tout romantisme potentiellement onéreux, je parle d'étoiles doubles ou multiples, optiques ou physiques et abandonne Jupiter, direction Alcor et Mizar. Test de notre acuité visuelle d'abord, jumelles ensuite et puis au télescope pour distinguer Mizar B, que mon amie à rebaptisée "Bizarre M".
C'est vrai qu'entre-temps on a pas oublié le pastis, troublé par l'eau.... association d'idées...eau...pluie...nuages...
Ils arrivent en nombre! Gasp! <Sigh> Argl!
Ah non, ça tombe à l'eau, snif & the tears!

Mais voilà qu'arrive l'instant magique: un superbe ballet de la lune quasi pleine (comme nous) entre les cumulus.
Le monstre rentré, on s'installe dans des fauteuils de jardin confortables, jumelles et pastis à la main et on admire le spectacle, Bilitis de Debussy en musique de fond. Comme c'était beau!

Le reste reste privé.

Désormais je porte la lune et les nuages haut dans mon cœur!

Patte.


P.S. Cette histoire est fictive, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existées est purement fortuite.


05/08/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres