18-Zappastro

03/06/2006

Salut les astrams!

Depuis des lunes il était prévu que Gil31 monte sur Bruxelles à l'occasion d'un concert Zappa fils.
Concert postposé, ce n'est que cette semaine que j'ai pu serrer la pince à Gildas, faire connaissance avec sa copine Corinne...et m'extasier avec la Denkmeilleure.

Fabuleux concert en passant, tellement qu'à la sortie ni Gildas ni moi avions eu le reflexe de regarder le ciel.
Et il y avait des éclaircies, inespéré avec cette météo où on se croirait au Nord de l'Ecosse.
Chemin faisant (à pied, fini les transports en commun à cette heure) il nous semblait avoir aperçu un croissant. Tiens? Gros problèmes d'orientation, d'autant plus qu'avec les perpétuels travaux à BXL je n'avais plus mes points de repère, que la ligne Nord-Sud n'est pas orientée Nord-Sud, que je n'ai passé qu'une après-midi chez les scouts dans ma jeunesse...
Bref un peu perdu mais qu'à cela ne tienne, la tête pleine de musique cette balade c'est terminée à bon port sous un ciel bien dégagé.

On a monté le 200/1000 sur le toit, objectif Jupiter.
Gildas m'a expliqué le fonctionnement de la Denk et s'est empressé de rejoindre Corinne. La musique, les moeurs tout ça, vous connaissez.

Les 19mm Antares W70, powerswitch mini, medium, maxi...Ouaaaah!
Io toute proche de la géante, la tache "rouge" présente, du beau spectacle à l'affiche!
Je passe aux 9mm Burgess et la perturbu me limite à la position 2x, ce qui me donne une Jupiter à 222x en vision bino, champ assez généreux.
Ma plus belle vue!
Une impression de relief, parfois trompeuse: je "devinais" Io plus en arrière. Un contrôle de la position avec le programme sur le Palm m'apprenait que Io était plus proche et allait donc passer devant.
Yes yes yes, qué chance! Un ballet sous de bonnes conditions.
J'ai pu voir Io se perdre dans l'éclat Jovien, à la rencontre de la GTR.

Tout le monde a passé une bonne nuit, Gildas rêvant d'être Dweezil, Corinne rêvant d'être la femme de Dweezil (ça tombe bien), moi rêvant de la Denk.

Le lendemain aprèm on a la visite de Seb-Astro, tout juste anniversairisé et en pleine forme, étant enfin décongelé (voir SSP)
Le but: interview pour un travail en Français. Seb avait choisi l'astronomie comme thème et comme j'étais dispo, ben voilà.
Gildas à la caméra vidéo, une prise de vue et c'était bon.
Eh oui, un spécialiste de ma trempe, avec des réponses claires et précises, une érudition et culture générale à l'instar de la capacité à vulgariser les concepts les plus complexes, le tout avec une modestie qui mettrait à l'aise la plus blonde des blondes, un naturel raffiné, un décor distillant discrètement les détails d'une vie intellectuelle riche et bien remplie...bref, ce fût bouclé rapidement et hop, direction ville où nous allions rejoindre mon copain Bertje.

Circuit touristique classique, dégustation de frites etc...
A la demande de Corinne, on essaye de ne pas parler astro et en début de soirée, munis de minuscules drapeaux (Gildas-France, bibi Danemark) Gildas et moi allons voir le match tandis que Corinne et Bertje restent écouter du Zappa à la casa.
Chose promise: pas d'astro, même que Corinne n'était pas là.
On a parlé foot, uniquement foot, oui bon, juste complimenté la façon dont le milieu du terrain était tondu: cela ressemblait à une mire Telrad. On a aussi comparé un joueur à un Nagler, commenté la parfaite collimation des buts mais à part ça, rien, craché juré!

Pour la suite une soirée musicale, pas d'astro because ze clouds.
Dommage pour la Denk, vu que le retour était prévu pour le lendemain début de soirée. Snif!
Gildas s'étant mis en tête de partir sans oublier la précieuse valisette alu, contrairement à Takaya, fallait trouver quelque chose, mais quoi?
La nuit porte conseil.

Jeudi, le ciel se dégage petit-à-petit.
"Sûr que vous descendez ce soir?"
"Après ce bon resto on va déguster une bonne Westmalle"
"Faut absolument goûter une Duvel"
"Tu as vu le ciel?"
"Pas chère ici la bière, on s'en tape encore une?"
"Au fait si vous partez demain matin, c'est bon non?"
"Il y aura moins d'embouteillages"

Rien à faire bouhouhouhouououou, vers les 22 heures, l'heure du départ a sonné, on trimballe les bagages vers la voiture.
(j'avais attaché la valisette avec un sandow mais ça n'a pas marché)
Et puis là, de l'anti-murphy pour moi, du murphy à la enième puissance pour Gildas et Corinne: fallait se rendre à l'évidence, la voiture était à la fourrière.
Départ post-posé au lendemain donc.

Zou sur le toit avec la Denk, objectif croissant de Lune.
Installation de la bino avec les 19mm, je ne vois rien.
Réglage écartement, MAP? M'enfin? What's happeninge?

Sous le coup de l'émotion j'avais oublié d'ôter le cache, éh oui!

Je n'entends pas les quolibets de Gildas et plonge vers la Lune, magnifique, je n'ai pas de mots!
Petite pause, j'offre des posters de Zappa à mes sympatiques invités ainsi que mon premier dessin lunaire dédicacé à l'attention de Gildas.
En retour, Gildas me dédicace un CD MP3 de Fantastic Nose en ces mots:

"A mon ami astronome Patte qui aurait pu trouver un autre moyen pour me retenir que d'appeler la fourrière, tout ça pour observer avec la Denkmeilleur..."

Euh, je, euh, non non, je n'y suis pour rien, promis juré craché!

Reste de la nuitée à Denkmeilleuriser et tester les W70 19mm et Burgess 9mm.
Bertje a eu (entre autres) son premier amas globulaire M13, sa première nébuleuse planétaire M57 et sa belle libellule.

Puis dodo profond, je ne les ai pas entendu partir et à mon réveil, la valisette n'était plus là.
Pourtant je me suis endormi en serrant la poignée.

Patte.

PS> Corinne, Gil, je vous envoie les posters par la poste.
Encore merci pour votre visite et ces agréables moments passés ensembles.


05/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres