31-Profondstarparty II

12-14/10/2007

Comme sur une balançoire...

Citation:
Heureux, bien, je retourne dans mon monde à moi
Dans ce rêve ou je retourne
Le temps n'existe pas
Comme sur une balançoire
Waou waou
Mon pied j'ai pris.
Petite pause en me balançant, tête bien en arrière pendant le mouvement ascendant, profiter du petit instant où à l'apogée on a l'impression d'être en apesanteur...souvenirs.

Un weekend vacances, échappatoire bienfaisante de ce monde étrange.
Tiens? Si je prenais mes pieds en photo?
Là, juste avant le lever du soleil...
Dimanche déjà...c'est presque fini alors. Il ne reste plus grand-monde après cette Profondstarparty numbère 2.
Mon APN en main, objectif mes pieds, première tentative:



Zut! Déclenché trop tôt!
Un weekend prise-de-pied? Ah oui: vendredi pour commencer.

Bien chargé: Octave, tente et matos de survie en ce qui me concerne, nuages pour le ciel, j'attends le train vers Profondsart.
Une clope sur le quai, je regarde le firmament qui montre quelques faiblesses dans son obstination de grisaille. Un sourire: optimiste je pense qu'il ne va pas tenir sa couverture toute la nuitée, ça va s'éclaircir, ça va s'embellir, ça va être le pied!



(vous avez vu? près de l'horizon? oui oui, une éclaircie!)

A peine grâââvi la colline en sueurs (moi, la colline s'en tape) et entamé la bonne petite Jupiler de bienvenue offerte par un Cal stressé comme un string taille 38 porté par un modèle dans l'atelier de Rubens, voilà n'est-il pas qu'arrive une Littlesoket radieuse!
Bises bises bises bises et quel plaisir de se revoir!

Il y a encore Takaya qui devrait arriver, le gros de la troupe sera là pour samedi (ce n'est pas Cal le gros de la troupe, vu qu'il est déjà là, non, ce sont les autres).

Takaya. Elle arrive fort tard la Taka.
J'avoue que moi-même et Fritzmayo, nous eûmes du, l'année passée, capturer un boy-scout des parages pour trouver le chemin.
Mais là, arriver si tââââârd!!!
Takaya s'est excusée en disant que c'est sa sœur qui conduisait.
Environ 3 heures de retard? Douées les sœurettes!
Ça criait famine dans les stomacas mais cette bolo était d'autant plus bonne après avoir salivé (et pris l'apéro pour compenser la perte de liquide) si longtemps.
J'étais décoré d'une belle bavette rose représentant naïvement la constellation circumpolaire Camelopardalis.
Elle était entourée d'étoiles avec des aigrettes de diffraction en forme de fleurs à 5 pétales (je ne m'en suis pas formalisé par politesse mais encore aujourd'hui, je ne vois pas quelle formule optique donnerait de tels résultats) mais tudjeu que c'était bon!

La photo est ici:
http://www.webastro.net/upload/image...1192469892.jpg


Chapeau pour ce souper/diner délicieux à tout point de vue, probablement aussi d'en dessous de la table, mais je n'ai pas osé contrôler.
Deux, non trois mouchoirs qu'il me fallait pour m'essuyer les larmes quand la frangine à Takaya a téléphoné 10 minutes après son départ, complètement perdue.
Littlesoket a anticipé en disant quand Takaya décrochait: "Hallo? Taka? Je suis à Lisbonne. C'est normal?"

Puis les choses sérieuses avec comme prémisse Littlesoket qui me confie sa mallette d'oculaires (avec un 13mm Nagler).

Citation:
Quelques trouées, rares. Les amis tirent leur révérence. Pas moi.
Le dob permet de pointer/suivre les déchirements de nuages assez facilement. J'en profite pour comparer le 30mm Kepler wide view face à mon plössl 28, les deux au coulant 50,8...conclusion rapide: un monde de différence!
Non seulement le champ du Kepler est plus important, mais en plus il donne moins de distorsions sur le F/d5. Ah oui, j'aime!
Littlesoket l'avait mis en vente: ce sera chose faite.
Les Pléiades comme jamais au pare-à-vent.
Puis, vers 2-3 heures du mat, le ciel c'est complètement dégagé, essais d'autres oculaires de la précieuse valisette.

Jamais je n'aurais du essayer ce Nagler 13mm, jamais jamais jamais!
Roooooooh le double percé, mirabile!
L'antares W70 14, poverino, rétamé, laminé!
Comme les XV le lendemain face aux autres d'en face.
Incomparable mais le prix aussi évidemment, j'aime mon W70, un rapport qualité/prix formidable mais pour qui veut "l'ultime", ce Nagler reste ze holy grail à mes yeux.
Etoiles pin points jusqu'au fond du bord.
Et je me demande quel serait le gain en magnitude limite?
Hallucinant pour moi: des étoiles faibles deviennent visibles, une résolution dans les doubles, les nuances qui sautent aux yeux!
Jamais je n'aurais du essayer ce Nagler 13mm, jamais jamais jamais!
Le pied!
Je vais faire une nouvelle tentative pour prendre les miens...



Zutre! Trop tard là.

Souvenirs souvenirs...

Ce matin (samedi donc, pour ceux au fond de la classe qui se tapent une partie de belotte) je sors de ma tente, mets les chaussettes à sécher et rejoins le gros de la troupe qui me prépare un café. C'est chic ces chaussettes sachant sécher sans séchoir ou sèche-cheveux simplement sous le soleil.
Les dames, sous prétexte d'aller soi-disant qui chez Galaléon, qui chez une frangine vivant au Portugal, sont probablement parties faire du lèche-vitrine Avenue Flouise.

Cal et moi, techniciens, intellectuels et créateurs de nature, rassurés par la bienveillance de Caliswife, nous en avons profité pour tranquillement mettre un PO Crawyford sur le 130/900.
Petit retour sur Bruxelles chercher des rondelles frein, le bousoscope aussi tant que j'y suis et donner du ronronmiammiam aux chats et brico l'aprèm.
'tain, je n'arrive pas à comprendre ce qui pend au cou des vaches hellènes là, trouve pas comment collimater et déjà qu'arrive le gros de la troupe: celles d'en ville, Otzi, Newton, Fritzmayo, Chaostar et charmante compagnie...

Bon, le 130/900 attendra un autre moment, impossible de me concentrer avec le gros à mes côtés. Je le mets dans le coin (pas le gros, le scope) à côté du bousoscope et hop tchin tchin apéro.
Excessivement jovial, papotant de ça et ci, disant du mal des membres de Webastro (CdB en particulier), faisant semblant de rien, personne ne remarque ma préparation mentale pour la cuisson du boudin sur barbecue.
Je me suis peut-être un peu trahi en demandant un pied-à-coulisse vernier pour piquer les trous dans la saucisse suivant mes calculs préalables mais selon moi, c'est passé inaperçu.

En tout cas, c'était bien bon!



dans le sens des aiguilles d'une montre helvétique avec en bleu Fritzmayo pour commencer, Otzi, Cal, Caliswife, M'âme Chaostar, Chaostar, Newton Glouton, Littlesoket et Takaya.

Puis ici, idem mais on commence avec M'âme Chaostar:



Le ciel était bien après le festin.
Hop dehors jardin.
Perso j'ai du mal à me concentrer dans ces conditions.
Je me suis battu (j'ai gagné) avec le PO du bousoscope: il a déclaré "out" par décollage de pâte polyester.
Les observations pendant la cohue? Je laisse place blanche:
Citation:
.
.
.
.
.
.
.
.
Des étoiles quoi, là, là, là et là.
Puis Dring Dring.
Hiluxskywatcher avec un kit bino.

Deux bouteilles de Champagne, fallait les honorer, puis avec deux élastiques on les ajuste pour en faire des jumelles.
Râââââh kzétébooooooooooooon!
Qu' Octave s'amuse seul avec ses amas! Qu'importent ces astres quand au bout du nez, les bulles explosent comme autant de supernovae de délices!
De l'ivresse en caresse...

Dégustation, délectation, laisser reposer.
Plus tard Hilux est reparti, Littlesoket plus tôt, Fritzmayo, Otzi, Chaos je ne sais plus quand...

Jamais je n'aurais du essayer ce Nagler 13mm, consulter le Pocket Sky Atlas dans le divan à côté d'une astramette, jamais jamais jamais!

Un danger pour mon intégrité de célibataire bienheureux ce truc.
Ah non hein! Pendant un laps de temps assez court, disons le temps qu'une noctuelle serait distraite par quelqu'un qui au loin allume sa cigarette, ces mains qui feuillètent les pages 25, 14 et 15 du PSA à la recherche de la limousine de Meissa, puis, ce pied enchaussetté, là à portée de paluche...
Non non non! Pas question! Il est certes fort agréable d'envisager une vie de couple avec une femme qui aurait les mêmes affinités que moi, qui aimerait les mêmes nébuleuses, qui s'extasierirait à la vue de mes doubles préféréhéhés, qui avouerait sans rougir ses troubles intimes en regardant les galaxies qui ont le même effet sur moi...
NON! J'ai décidé de consacrer ma vie à l'étude, à la rigueur et (disons quelques escapades à la rigueur) au sérieux.

Citation:
Bien, heureux, je retourne dans mon monde à moi
Dans ce rêve où je retourne,
Dans ce songe où je retourne
Aimer n'existe pas
Comme sur une balançoire
Waou waou
Bon je vais finir par les avoir mes pieds?

Attencheuneuh au timingeuh.... 3 2 1 clic!



YESSSSSSSS! Je l'ai (nocturne)

C'est vrai que ça caille!
Cal inquiet m'avais menacé d'excommunication au cas où j'envisagerais de dormir la nuit dehors dans ma tente.
Nopwoblèm: j'ai scruté le ciel toute la nuit, dodo seulement quand le Soleil venait réveiller le coq qui ne s'attendait pas à avoir un concurrent au registre si étoffé.
(Cal? il ose encore s'exprimer le coq maintenant ou il est devenu définitivement autiste?)

Bal(l)ade au 30mm superview principalement, au hasard, le long de la Voie lactée en position hiver. Un coup de sèche-chaussettes de temps en temps.
Pas pris de notes, j'ai pris mon pied tout simplement.

Au réveil le gros de la troupe avait disparu mais l'hôte était là: hummmmmmm le bon kawa!
Le Soleil aussi, c'est si agréable cette chaleur dans le dos.
Assis sur le parapet (pas de danger pourtant: la visite matinale du petit endroit était faite avec certificat QC OK) j'enlève mon pull et le dépose par terre.
Une carabanelle vient s'y dorer le dos, je le laisse là pour voir ce que font les enfants un peu plus loin.
Eh bien ils viennent d'inventer un jeu de pétanque avec des nouvelles règles: deux cochonnets, c'est plus dynamique, nettement plus de suspense.





On ne pouvait pas rester sans reste devant tant de créativité, aussitôt Cal et moi réfléchissions (avec un pastis) pour trouver encore mieux.

La pétanque verticale!
Oui, on jette les boules du haut de l'étage ou d'une tour....tour....tour de Pise. Ah zut, ce jeu a déjà été inventé par Galilée, faut trouver autre chose....
La pétanque altantizumitale!
Ouaaaaaaaaais!
On ne comprend pas encore la signification exacte "d'altantizumitale" mais il s'agit de jouer en sautant au trampoline, les règles classiques restant de mise.

Mais le temps passe, faut y aller, surtout que j'ai l'envie de prolonger les belles nuits, plus bas, vers le Sud.
Andiamo.
Cal me dépose à la gare d'Ottignies. Je voulais me rendre dans les champs près de Ciney et demande s'il y a des bus entre Ciney et Chapois le dimanche soir.
Negatif....bon, direction Bertix alors? Pourquoi pas?
En court de rails je téléphone chez TeTeC: pas le bon numéro.
Pas grave, je verrai sur place.
Sont grâââââves sur place! Je veux dire "maousse costauds". Forts sympas les gars du bistrot près de la gare, mais du style 1,90 de haut et presque autant de large. (Quand je pense aux lopettes du XV...)

Comment, avec une carrure de canari, dans pareilles conditions négocier un lift vers un endroit sans pollution lumineuse?
Cherchez dans le guide Marabout N°86 "Je demande n'importe quoi à une bande de bûcherons", vous ne trouverez pas.
Cherchez dans la documentation de l'ANPCN, vous ne trouverez pas.
Chechez dans la documentation du syndicat d'initiative touristique de Bertrix&Champs, vous ne trouverez pas.

Force m'est de me fondre parmi eux et de rire avec de forts et gras HAHAHAAAaaas en attendant une pause entre deux séries de blagues grivoises avant de timidement me commander une chopinette.

Intégré au groupe grâce à une blague sur le XV de France, j'en profite pour demander si à défaut d'un lift il n'y aurait pas un coin coin tranquille dans le coin avec pas trop de lampadaires à portée de coin coin.
Ouaip, traverser le chemin de fer, puis à gauche, puis à droite, monter vers les champs...

Zoup, je file, il se fait déjà tard.
Tudjeu, l'est lourd quand même l'Octave, ça monte pas trop mais c'est looooooooiiiiiiiiing pour du lampadaire zéro.
J'abandonne: ce sera ici et tant pis pour les galaxies, il y a des lampadaires mais la Voie lactée est là.
Honneur au nouveau 30mm.

Citation:
Quelques zooms mémorables:

gamma Bélier comme double admirable

M34 pour moi un amas de doubles!
Ah, c'est tout? Un soi-disant croa de 25 pages pour quelques lignes d'observation?
Ben oui, cette fois c'est ainsi.

Je pense encore à ma nuitée Ardennaise.
Là ça caillait ferme! En plus j'avais oublié mon pull à cause de cette sale bête de carabanelle.
Lors de la party je suis retourné vers un petit amas, repéré un mois plus tôt, situé à la queue de la Libellule (NGC457).
Il s'agît de NGC 436. Oui oui, ça me fait penser à une mini libellule, comme la petite qui suit le sillage de sa môman. Mignon tout plein, mais faut un peu d'imagination pour cette image.
Là maintenant c'est décidé: 436 c'est la petite à sa maman, petite chouette, petite libellule, petite ET...comme vous voulez, mais la structure globale est semblable, seulement atténuée d'un côté.
J'ai aimé! Pas hésiter à grossir pour l'apprécier. Je ne suis pas resté longtemps à changer les oculaires: pas de gants, je préférais rester les mains en poches le plus possible et comme le tout nouveau (d'occase Littlesoket, merci de me l'avoir réservé) 30mm me faisait son œil tout doux, c'est en champ de 2° que j'ai arpenté la Voie lactée.

Vers les 3-4, lessivé, crevé, j'ai démonté partiellement Octave pour aller vers la gare, dans l'espoir d'y trouver refuge.
Finalement non, je plante ma tente ici sur le bord de la route et je verrai bien demain.

Bien pris mon pied, alors par tradition, une photo du duo:




Vivement la prochaine rencontre, la prochaine escapade!
Comment exprimer ce que j'ai vu? C'était la "même chose" qu'autrefois, sauf qu'il y avait plus de champ et moins de coma: une nouvelle immersion donc, encore plus de plaisir.
Puis évidemment, l'esprit obnubilé par cette rencontre des plus sympathiques!
Quel WE!
Des vacances qui "fatiguent" tout en remettant les batteries au top.
De retour à Bruxelles (escalators en panne comme d'hab) je me suis tapé une méga sieste après avoir ingurgité un demi kilo de pain au massepain.
Encore un grand merci à Philippe et Fabienne!

Patte.

PS: Tardif ce "croa", mouais...
Au yeux du souvenir, le temps passe vite, les bonnes émotions restent.


04/02/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres